Pourquoi éviter de faire l’impasse sur un audit d’acquisition ?

Pourquoi éviter de faire l’impasse sur un audit d’acquisition ?

Pourquoi éviter de faire l’impasse sur un audit d’acquisition ?

Pourquoi la réalisation d’un audit d’acquisition ou due diligence est si capitale si l’on veut vraiment réussir sa reprise d’entreprise ? En tant qu’acquéreur, vous avez préalablement défini une cible et obtenu les premiers renseignements sur l’entreprise que vous envisagez de racheter. Seul un audit complet vous permettra de valider votre décision. On vous explique pourquoi éviter de faire l’impasse sur un audit d’acquisition.

  1. À quoi sert l’audit d’acquisition ?

Son but : réunir l’ensemble des données financières, juridiques, fiscales et sociales sur l’entreprise convoitée, et détecter les risques éventuels qu’encourent votre cible, ainsi que les potentialités de votre acquisition. Ces informations doivent vous permettent de conforter votre intention d’achat et valoriser le plus justement votre cible. Ou au contraire de renoncer à l’acquisition, car vous estimerez les risques bien trop élevés. L’enjeu est de taille, cela vaut donc la peine d’investir du temps dans cette étape !

  1. Se prémunir d’un éventuel contentieux

La réalisation d’un audit d’acquisition n’est pas obligatoire. Vous seul pouvez décider de formaliser ou pas cette étape. En son absence, votre responsabilité peut être engagée si vous contestez le prix de cession par exemple ; autant réduire le risque d’un contentieux possible. En faisant l’impasse sur un audit complet, vous prenez des risques inutiles…

Rappelez-vous aussi que les éléments en votre possession vous ont été transmis par le cédant, donc sujets à caution. il faut donc éviter de faire l’impasse sur un audit d’acquisition ou due diligence !

  1. Audit simple ou audit plus complexe

Si vous envisagez de racheter un fonds de commerce, l’audit est simplifié puisque vous reprenez de « zéro » l’activité du cédant. En effet, en tant qu’acheteur, vous ne reprenez ni les dettes, ni les créances de l’entreprise. Vous achetez uniquement l’actif (le nom commercial, la clientèle, le droit au bail, le matériel et éventuellement des marchandises).

Attention cependant de vérifier tous les paramètres juridiques en lien avec l’activité proprement dite (obligations réglementaires) ainsi que le volet « social », à savoir la reprise de tous les contrats de travail, car vous vous obligez à reprendre le personnel avec son ancienneté et ses avantages acquis.

En cas d’une cession de titres de société, il vous faut, contrairement à l’achat d’un fonds de commerce, procéder à un audit approfondi et plus complexe. Actoria Conseil possède précisément l’ensemble des compétences financières, économiques, juridiques, fiscales et techniques pour vous assister durant toute la phase d’audit.

  1. Étendue de l’audit

Différents aspects de l’entreprise sont à auditer et ils ont tous leur importance. Or, l’aspect lié aux ressources humaines est parfois mis de côté, à tort. Pour lancer votre projet, vous aurez besoin d’obtenir la confiance des collaborateurs clés de l’entreprise. Assurez-vous de leur adhésion. Si des risques de démission existent, soyez serein sur l’existence de solutions de substitution.

L’audit comptable et financier a pour objectif de confirmer que le modèle économique que vous envisagez est réaliste au regard des chiffres et des informations collectées. Parmi les éléments importants, vérifiez les états de trésorerie, l’évolution future du Besoin en fonds de roulement (BFR), les échéances de remboursement de la dette, ou encore l’examen des comptes clients.

Outre les aspects fiscaux et juridiques, ne négligez pas l’audit social. Les contrats de travail, les rémunérations des dirigeants et salariés, la convention collective, les accords conclus en interne seront épluchés. Enfin, n’oubliez pas les sujets liés à l’environnement. Les acquéreurs, notamment anglo-saxons, y sont de plus en plus sensibles. Les normes ISO en matière de certifications environnementales englobent une variété de sujets qui peuvent concerner l’entreprise ciblée : des installations de production aux moyens logistiques.

Vous avez le projet d’acquérir une PME ? La réalisation d’un audit d’acquisition est une phase cruciale et indispensable, contactez les experts Actoria pour vous accompagner.

Actoria Conseil, SAS au capital de 50 000 euros, créé le 1er février 2003, est un cabinet spécialisé dans la cession de PME, d'entreprise, la vente d'entreprise, la transmission d'entreprise, la vente de société. Si vous vous posez la question "comment vendre son entreprise et trouver rapidement un repreneur" alors contactez Actoria Conseil. Actoria est membre expert du CNCFA (Compagnie Nationale des Conseils en Fusions acquisitions) sous le numéro M6161 et dispose de la carte professionnelle transactions sous le numéro 75012017000022799.
Actoria est le spécialiste de la cession / vente / transmission d'entreprise, pme, société. Comment vendre sa (ma) societe ou son (mon) entreprise ? Contactez Actoria pour une transmission d'entreprise réussie.